Anish Kapoor l’enchanteur

67

Oubliez la consommation qui peine à lutter contre l’usure du quotidien, ignorez les sirènes qui nous invitent à combattre le vieillissement du vécu, quittez les parcours balisés des expériences marchandes et courez au Grand Palais -jusqu’au 23 juin-vivre un séisme esthétique et physique de grande magnitude. Laissez tomber vos repères et abandonnez vous à cette oeuvre aux dimensions titanesques. Très sensuelle dans ses formes et organique dans sa texture, sa couleur d’un rouge vibrant fait penser à une matrice, un endroit rassurant où l’artiste nous invite à vivre une expérience intérieure et extérieure.

Admirez !

Mots clefs : , ,

Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre